Manufacture Criminelle

Une vie de criminalité, de prison et de violence,
maintenant, j'écris,suivez-moi à travers
ma progression vers l'édition.

- Gilles Tessier -

Manufacture Criminelle

Les temps sont parfois faste, souvent ils nous font oubliés la précarité de nos situations insensées. Lorsque tout va trop bien, c’est à ce moment précis qu’il faut mettre les freins, car tout ne va pas trop bien, tout va trop vite.  

- Gilles Tessier -

Manufacture Criminelle

Ma mère, souriante, vivante… Rue Mireault, endroit de ma tendre enfance, putain qu’est-ce que je dis là? Cette damnée enfance n’a eu de tendre que les os du chien. Tout de même un chouette endroit….   

- Gilles Tessier -

Manufacture Criminelle

Le pouvoir de Dieu, celui de vie et de mort….  

- Gilles Tessier -

Manufacture Criminelle

Les jeux de cow-boy des adultes sont plus sanglants, plus violents. Au prix de leur vies, les desperados modernes, chevauchant leur monture métallique trouvent parfois le chemin de leur purgatoire tôt, trop tôt….  

- Gilles Tessier -

Manufacture Criminelle

Lorsque l’on ne croit plus avoir rien à perdre, il faut foncer, foncer à tombeau ouvert vers l’autoroute de l’enfer….  

- Gilles Tessier -

Manufacture Criminelle

Lorsque la valeur de la vie en est à l’assassinat vengeur. Quand le respect n’est plus qu’un vain mot et que nos principes ont foutu le camp avec notre bonne femme, nous devenons des êtres abjects comme le salopard qui à son putain de pied dans la figure de ma mère fraîchement assassinée pour le plaisir de ces Messieurs….   

- Gilles Tessier -

Manufacture Criminelle

Le grand manitou des âmes, avait heureusement passé avant la remorqueuse, ils ont laissé le cadavre de ma mère au sol, après s’être tous bien prit en photo avec celui-ci, la voiture trouve son lieu de sépulture avant que ma mère ne trouve le sien….  

- Gilles Tessier -

Manufacture Criminelle

Le grand nettoyage après un travail bien fait ...  

- Gilles Tessier -

Manufacture Criminelle

Encore, j’allais trop vite, regardez comme j’ai l’air bien, ça fini en catastrophe bien sûr…  

- Gilles Tessier -

Manufacture Criminelle

Cette fois je croyais bien en être sortie, Mélaric, me reste de souvenirs de cet endroit une sobriété qui continue toujours aujourd’hui Dieu loue ces endroits.  

- Gilles Tessier -

Manufacture Criminelle

Beau bonhomme, bordel, encore une chute….  

- Gilles Tessier -

Crédit photo : Mathieu Barbier

Manufacture Criminelle

Bridé par deux des criminels les plus endurcis du Québec, dans le cas de ma mère je dirais du continent. Abandonné a des sans cœurs qui n’en n’avaient rien à secouer de moi, je finis par devenir ce que l’on attendait de moi, une nouvelle proie pour ce magnifique système. Si j’ai eu ce que je méritais? Mais absolument pas! J’aurais mérité la mort à des milliers de reprises, mais ce ne pas le but de la machine, elle se délecte des années durant au prix de misérables existences tel que la mienne. L’essence alimentant la motricité de cette machination bien rodé est l’existence de résidus de la sous couche, celle sous la merde qui se trouve sous la chaussure de cet élite bienveillant à votre sécurité car ne nous le cachons pas, le monde serait probablement un endroit plus sécuritaire si tout les pauvres seraient en taule mais non, ils en ont encore besoin pour le travail manuel…. Bienvenue dans mon monde, bienvenue à la Manufacture Criminelle, votre propriété… 

Achetez le livre